un somnambule alcoophile rieur comme la joconde, un spermato arrogant, sculpteur d'un petit monde.

Je ne me sens moi que lorsque je suis seul.

J'ai longtemps cru que l'association du mot sculpture à mon travail était quelque peu exagérée, mais selon la version officielle, sculpter désigne bien l'action de tailler avec divers outils en vue de dégager des formes, des volumes ; de créer une oeuvre en 3 dimensions.


Mon travail part du bois flotté. La démarche consiste pour la plus grande partie à dégager des reliefs dans des formes déjà existantes. D'un bout de bois, d'un caillou, s'ouvrent des portes et des mondes. J'en dégage ma vision que je complète avec ma poubelle inspirante:objets hétéroclites, verres polis, fers rouillés... J'organise la rencontre des matières, j'oriente l'usure et l'érosion, j'accélère des processus et puis je les pose dans un nouveau passif qui n'est pas pour autant plus esthétique.
     



site réalisé par A Rebrousse Poil prod / Marseille (© 2014)